Historique 2016 2017

HISTORIQUE EVENEMENTIEL 2017/2018




Programmation



FORUM DES

ASSOCIATIONS

Samedi 3 septembre

Le CCS participait comme chaque année au forum des associations. Sur le stand : mini exposition des travaux de l'atelier dessin, aquarelle, patchwork, arts plastiques des enfants etc.... L'école de musique de Haute-Corrèze était également présente sur le stand pour donner renseignements et prendre des inscriptions.

Sylvie Mercier, animatrice de l'activité Dessin /Aquarelle a exécuté en direct une aquarelle et JP et C. Durand animait une partie de scrabble. Carole Chantereau de l'atelier Patchwork en cie d'une de ses "élèves" travaillait également à leurs ouvrages l'après-midi.

Certains animateurs sont passés sur le stand et ont pu répondre aux questions des visiteurs.




ACCORDEON

Jeudi 15 au samedi 17 septembre
Les élèves de Rémi Sallard ont participé aux Nuits de Nacre à plusieurs reprises, en compagnie de leurs collégues de Tulle, Brive et Ussel. Ceux-ci sont régulièrement entrainés par leur professeur sur diverses animations, telles les apéros concert de l'été au château de Sédières entre autres et ont ainsi le plaisir de pouvoir pratiquer leur art en groupe.



CINE DEBAT

Jeudi 10 novembre
Dans le cadre du mois du documentaire, L'Esplanade a proposé une soirée discussion autour du film "VAGUE CITOYENNE" de François Guieu. Ce film nous plongeait dans le bain des militants de l'eau. Cependant la discussion en présence de Mr Boinet, Maire de Rosiers d'Egletons et Cathy Mazem de Corrèze Environnement nous a éclairé sur les différentes possibités de distribution, régie municipale ou DSP avec une grosse société. Il en ressort qu'il n'y a pas une option meilleure qu'une autre, il est surtout important qu'il y ait un contrôle des élus sur la gestion des délégataires par la suite.



THEATRE

Mercredi 15 novembre

Le théâtre à nos pieds
La compagnie La grosse situation est venue présenter son spectacle LE VOYAGE EXTRAORDINAIRE , à Égletons, mercredi 16 novembre, à la salle du château Robert. Une initiative du  Centre Culturel et Sportif dans le cadre des randonnées de la culture a permis d’offrir cette pérégrination théâtrale.
Et justement, quand on parle de randonnée, on y était ! Le public composé d’une centaine de personnes de tous âges s’est retrouvé, entre chaussettes, duvets et sacs à dos, embarqué dans un drôle de voyage. Un voyage hyper animé par quatre acteurs dont trois protagonistes féminins, menant l’aventure avec dynamisme. Nous avons brisé le quatrième mur, nous nous sommes cramponnés à un spectacle très vivant, nous transportant dans des voyages multiples. Du voyage insolite au voyage incroyable, de destinations de rêve à des aventures ordinaires et intérieures. Le conte est mené avec le public, à ses pieds, dans ses rangs, dans ses bagages et dans de ce que chacun porte en lui de valises plus ou moins avouables. Ce voyage extraordinaire est celui que mène la troupe avec son public et celui que le public mène avec la troupe et lui-même. Un va-et-vient intérieur et extérieur mis en espace par un jeu subtilh de déplacements des acteurs dans une véritable réflexion qui fédère un public assis comme il le peut, se serrant les genoux et les coudes au fur et à mesure qu’il se reconnait dans les histoires racontées.
Chacun est ressorti de ce voyage en buvant un pot « au cul du camion », réchauffé par tout ce qu’inspire Le voyage extraordinaire de possibilités d’évasion et de communion.
Céline LACROIX, secrétaire au CCS d’Egletons




CINE DEBAT

Jeudi 24 novembre

Dans le cadre du mois du documentaire, l'Esplanade a proposé un ciné-débat autour du film "LA SOCIALE " de Gilles Perret. Cette soirée a bénéficié du soutien de l'Acreamp. Le débat était animé par Pierre Chastang du réseau Salariat.

Le film fait l'historique de la création de la Sécu en 1945 et remet en lumière son créateur le ministre communiste du général de Gaulle, Ambroise Croizat, une figure historique essentielle et pourtant oubliée au profit du haut fontionnaire Pierre Laroque. Gilles Perret continue ainsi son travail de mémoire. Il réabilite ainsi un homme et une oeuvre, en rappelant combien les lois du marché et leurs appétits voraces constituent une menace pour notre système de protection sociale. En 1946, la mise en place du régime général de la sécurité sociale sonne comme un coup de tonnerre dans le ciel du capitalisme français. Ce dernier, en effet, assiste pour la première fois de son histoire à la prise en main par les salariés d’une partie importante du PIB, pour la convertir en salaires et investissements socialisés.

"Le film donne la parole à des historiens des institutions sociales, mais aussi à un sinistre et farouche opposant qui voit des rouges partout : son plaidoyer ultralibéral ne vaut pas tripette face à la vigueur militante de Jolfred Fregonara, ouvrier métallurgiste né en 1919, adhérent du Front populaire, et qui continue, à 96 ans, de défendre l'intérêt général". Télérama

Les échanges avec les spectateurs présent furent nombreux et instructifs .




TOURNOI JUDO

Samedi 26 novembre
Le CCS a proposé un tournoi judo de 9h à 17h au gymnase des Combes. Le plateau réunissait les clubs de Tulle et de la Haute-Corréze pour les catégories benjamins, poussins, mini-poussins, et babies. Après un échauffement commun sous la houlette des enseignants des clubs qui assuraient l'encadrement et l'arbitrage, les combattants et combattantes ont été répartis en petits groupes pour disputer des rencontres donnant lieu à un classement final. L'Ecole de Judo du CCS d''Egletons et son éducateur Bryan Orobello ainsi que le président Philippe Courtin et son équipe peuvent s'enorgueillir d'avoir offert une belle journée sportive à tous.



CONCERT

Jeudi 1er décembre
A l'initiative du CCS en partenariat avec la FAL et le Bureau des Etudiants de l'Iut , le collectif METS DU SON a proposé son premier concert à la salle du château Robert. La soirée a commencé avec le groupe local FIVE TRACKS qui a mis sa jeunesse dans un set plein d'énergie et de fraîcheur avec des reprises. Le groupe CINQ OREILLES composé de 3 personnes, 3 instruments et 3 chanteurs a pris la suite et nous a fait faire un tour du monde en 15 chansons. Mets du son pense déja à son deuxième concert.



TELETHON

Samedi 3 décembre
Les élèves accordéonistes de Rémi Sallard sont rejoints leurs collègues de Tulle et Ussel et c'est ainsi qu'une soixantaine d'accordéonistes ont joué le refrain du Téléthon à Tulle.



Atelier CINEMA

Mardi 20 décembre
L'Esplanade a proposé un atelier Papier découpé autour du film 'La chouette entre veille et sommeil" dans le cadre de l'Ecran Enchanté. Stéphanie de l'association Les Grands Espaces, avec le soutien de l'Afcae et le CNC, animait l'après-midi. Elle a montré aux 92 spectateurs composés d'un bon nombre d'enfants à partir de 4 ans et leurs parents, les multiples possiblités qu'offrent cette technique. On y découpe, assemble puis anime personnages et objets afin de fabriquer ensemble une histoire. L'atelier s'attachait à ce que l'enfant comprenne comment sont confectionnés des personnages, le principe de l'image par image, l'animation de marionnettes et la réalisation d'une fiction. Les enfants ont ensuite visionné le film "La chouette" et ont vraiement trouvé "Extra" ce moment.



CINE DEBAT

Samedi 7 janvier

Samedi 7 janvier,  le réalisateur Renaud Fely est venu présenter son film "  L’Ami François d’Assise et ses frères".

Une quarantaine de personnes ont assisté à la soirée proposée par le CCS avec le soutien de l'ACREAMP et ont pu débattre et échanger pendant plus d’une heure avec son auteur. Un sujet manifestement passionnant puisque le débat était rythmé par de nombreuses interventions entre questions, remarques, critiques et salutations artistiques.

Les deux réalisateurs ont choisi d’explorer le personnage François grâce au point de vue de son ami Elie de Cortone.

Et lorsqu’on lui demande ce qui l’a inspiré chez François d’Assise pour faire ce film, Renaud Fely évoque son « admiration » pour l’homme. «  Pour le message de paix qu’il incarnait, sa façon de tirer les gens vers l’espoir » mais aussi pour « sa démesure et ses excès ».

Le réalisateur insiste sur le message politique et effectue un parallèle entre son époque et la nôtre : « Il s’agit d’un dialogue avec le monde actuel. A l’heure où émergent de nouveaux mouvements politiques, on retrouve dans cette histoire un ensemble de personnes tentant de modifier une société, et qui, pour cela, doit faire face aux puissants ».  Le film raconte le passage délicat d’une fraternité informelle à un ordre religieux.

Renaud Fely confie s’intéresser à la vie de François d’Assise depuis près de 25 ans. Prônant la pauvreté absolue, la paix et l’égalité entre les hommes, « ce fut un travail parfois épuisant de par le monde violent dans lequel on vit s’accordant difficilement avec ses idées ».  Il décrit une longue période de documentation précédant l’écriture du scénario qui prendra 4 ans et demi pour 36 jours de tournage en Rhône Alpes, en Languedoc-Roussillon ainsi qu’en Italie. 

Renaud Fely ayant répondu généreusement à l’ensemble des interrogations concernant son film,  la rencontre s’est avérée riche et constructive. Une belle opération pour le cinéma d’Egletons qui a vu les spectateurs présents, remplis d’intérêt, ravis de pouvoir assouvir leur curiosité.




THEATRE

Jeudi 6 avril

Jeudi 6 avril, sur la scène du cinéma, Le CCS en partenariat avec le Lycée Caraminot et la Mairie accueillait le spectacle théâtral LA BRIQUE dans le cadre des Randonnées de la Culture.

Près de 70 personnes ont assisté à cette "conférence" drôle et touchante de Guy Alloucherie. Avec  trois fois rien, quelques photos de famille et un peu de video, le comédien, fils de mineur, enfant des corons   a déroulé des tranches de vies ancrées dans un imaginaire collectif, avec une bonne dose de générosité, d'humanité et de malice.




LECTURES PARTAGEES

Mercredi 12 avril
Dans le cadre des Printemps de Haute-Corrèze, les participantes de l'atelier lecture du CCS en présence de leur animatrice Danièle Soularue se sont retrouvées pour un moment de "Lectures partagées" au café des artistes. Chacune a présenté un ouvrage sur le thème du sport. Danièle Soularue nous a emmené dans l'antiquité avec "Vaincre à Olympie" de Maurice Genevoix. Daphné Villa nous a parlé de "La solitude du coureur de fonds" de Alain Sillitoe. Vinrent ensuite Odette Turchet avec "Pellerin d'Occident" de François Xavier de Billemage et Antoinette Vigier qui avait choisi "Les contes des mille et un matins" de Colette. Claudine Rossignol avec "Lâcher prise " de David Andréa Anati a terminé en nous parlant d'escalade mais en philosophant sur la fidélité et la loyauté.



RANDONNEE

Samedi 29 avril
A l'occasion des Printemps de Haute-Corrèze, samedi 29 avril sous un soleil radieux, Olivier Villa a conduit un groupe d'une quinzaine de personnes sur une douzaine de kilomètres le long des chemins de Larfeuil et Clédat . Dans ce village, Mme Taguet, de l'association Renaissances des vieilles pierres, a accueilli le groupe pour une visite guidée du site ponctuée d'anecdotes très vivantes sur les habitants d'autrefois et la vie du lieu.



CINE DEBAT

Samedi 13 mai

Samedi 13 mai, le CCS a fait son cinéma dans le cadre des printemps de la Haute-Corrèze. 

Le cinéma de l’Esplanade a accueilli André Granereau pour débattre autour du film UNE RAISON DE VIVRE , de Guy Chapouillié. André Granereau a découvert le quotidien de l’ile de Madagascar lors d’une tournée avec ses élèves de sport-études du lycée Jolimont de Toulouse, il y a une vingtaine d’années. La réalité de la pratique du rugby, issue de la colonisation sur l’ile, l’a littéralement frappé. De retour en France, il a voulu témoigner et développer ce sport qui est vécu comme « une raison de vivre » et qui structure une société qui se délite, tirée par la pauvreté et l’absence d’avenir. Il a fondé l’association L’école de la vie qui regroupe une centaine de bénévoles aidant, sur place et à distance, au développement de ce sport et de tournois.

Guy Chapouillié, ancien directeur de l’école supérieure de l’audiovisuel de Toulouse le Mirail s’est déplacé avec son ami André Granereau en tant que membre de cette association et a mis ses talents de réalisateur au service d’un témoignage troublant sur la vie du rugby à Madagascar, témoignage dont les Egletonnais se sont fait le public, samedi soir, avant de déguster un verre de l’amitié avec André Granereau.

Céline LACROIX




CINE DEBAT

mercredi 17 mai

Dans le cadre des Printemps de Haute-Corrèze dont le thème cette année, rappelons-le,  est le sport, le Centre Culturel et Sportif a choisi de diffuser, mercredi 17 mai,  au cinéma l’Esplanade le documentaire GRAINE DE CHAMPION , plongeant dans l'univers de trois futurs prodiges : escrimeur, danseur et sumotori. Alix Vergnal, championne de France d'escrime par équipe en 2015, accompagnée de Othilie et Léa Lonjou et Alice Blayez gymnastes licenciées à "La Tulliste" ont également été invitées à partager leur expérience et leur ressenti. S'adressant aux spectateurs à l'issue de la projection, elles se sont montrées parfaitement en accord avec "L'esprit de rigueur, la discipline" qu'il convient d'adopter pour le haut niveau et que souligne ce long-métrage. Comment gérer le stress lié à l'enjeu d'une compétition ? La défaite ? La peur de décevoir ? Tant de questions auxquelles "le dépassement de soi", maître mot du débat, ont apporté une réponse. Bien sûr, les athlètes n'ont pas omis d'évoquer l'importance primordiale du "plaisir" comme clef de la réussite et de l'épanouissement.




CINE DEBAT

mercredi 31 mai

Le CCS a proposé, dans le cadre de la semaine du développement durable, une soirée débat autour du film " L'EVEIL DE LA PERMACULTURE » de Adrien Bellay.

le réalisateur définit la permaculture, non pas comme un ensemble de techniques, mais « une pensée », reposant sur trois valeurs fondamentales : prendre soin de la terre, prendre soin de l’homme et partager équitablement les ressources.

Le film montre l’évolution de cette technique à travers les témoignages des pionniers il y a presque 30 ans qui partagent et enseignent dans de nombreux lieux et centres de formation  souvent sous forme de  chantiers participatifs où chacun cultive des pratiques et des philosophies qui s’enrichissent les unes au contact des autres .

Chaque personne fait partie de la solution et que tout le monde peut être acteur du changement.

À l’heure programmée de l’effondrement des écosystèmes naturels, une lutte est engagée pour assurer cette transmission, proposer une nouvelle vision du monde et offrir une alternative crédible. Ce nouvel art de vivre veut  apporter des solutions concrètes aux dérèglements climatiques et sociaux.

A l’issue de la projection, Frédéric Zuchello, jardinier et maraicher à  l’association « le battement d’ailes » centre agroécologique, a bien voulu commenter le film et répondre aux  questions des spectateurs.




CINE DEBAT

jeudi 1er juin
Dans le même cadre de la semaine du développement durable, l'association Energie Citoyenne a proposé une soirée débat autour du film 'INSECTICIDE MON AMOUR" de Guillaume Bodin. La soirée était animée par des médecins de l'association des médecins du Limousin contre les pesticides et Fabrice Micouraud président de l'ONG Allassac.



PROJECTION ORIGINALE
jeudi 8 juin
 En partenariat avec le Conseil Départemental, La cité des Métiers, et la commune, projection du court- métrage "LE BONHEUR EST DANS LE LAIT' fruit du travail d'un groupe  de 13 adultes en recherche d'emploi , aboutissement de plusieurs mois de travail. La soirée était précédée du visionnage de deux courts métrages sur le thème des métiers.  A l'issue de la projection, le groupe a expliqué sa démarche et les bénéfices de cette opération dans sa démarche de retour à l'emploi. La soirée s'est terminée par un pot de l'amitié sur l'esplanade du cinéma.



FETE DE FIN D'ANNEE
Samedi 17 juin
Le CCS a organisé sa traditionnelle fête de fin d'année, occasion de faire connaître ses activités. Les élèves de l'EIMDHC s'étaient joints à leurs collègues d'Egletons pour la musique. C'est ainsi que se sont produits les danseuses de l'activité claquettes pour la première année à Egletons. Les élèves accordéonistes de Rémi Sallard ont pris la suite, vinrent ensuite les batteurs de Pierre Cauty, et le groupe de musique actuelle de Dominque Rioux les Just Wind. Après l'entracte, démonstration de baby gym de la Tulliste puis retour vers la musique avec auditions de chant de Dina Montagnes et piano de Hendricke Lepage et Agnès Longevialle.



THEATRE

Jeudi 22, Vendredi 23, dimanche 25 et jeudi 29 iuin

L'atelier théâtre du CCS encadré par Didier Duhem assisté de Dina Kotseva, a donné 4 représentations illustrant le travail de l'année.

Les 11 comédiens amateurs se sont brillament illustrés en jouant deux petites pièces de Molière dont les intrigues sont intimement imbriquées pour n'en faire qu'une : La jalousie de Barbouillé et le médecin volant.

La troupe a d'abord investi la place du foirail pour la première fois et grâce à une météo favorable a pu ainsi jouer en extérieur. Le public a formement apprécié ce nouvel espace ainsi que le jeu des comédiens puisque ce sont près de cent personnes qui sont venus les applaudir à chaque représentation. La représentation du dimanche eut lieu en extérieur dans le superbe cadre du château de Ventadour. La dernière séance à Montaignac fut donnée au bénéfice du Secours Populaire.




 


 
© All rights reserved. Création FORDECO LWi 2009