ANIMATIONS

Mardi 4 février / 20h30

PLAY

Précédé d’un quizz musical années 90-2000 (avec des cadeaux pour les champions !)
 
En 1993, Max a 13 ans quand on lui offre sa première caméra. Pendant 25 ans il ne s’arrêtera pas de filmer. La bande de potes, les amours, les succès, les échecs. Des années 90 aux années 2010, c’est le portrait de toute une génération qui se dessine à travers son objectif.
 
 

Jeudi 6 février / 20h00

UNE BELLE EQUIPE

Suivi d’une rencontre avec l’équipe de foot féminin du CA Egletons 
Après une bagarre, toute l’équipe de foot de Clourrières est suspendue jusqu’à la fin de la saison. Afin de sauver ce petit club du Nord qui risque de disparaître, le coach décide de former une équipe composée exclusivement de femmes pour finir le championnat. Cette situation va complètement bouleverser le quotidien des familles et changer les codes bien établis de la petite communauté…
 

Jeudi 13 février / 20h00

100 ANS d’IMAGES EN CORREZE
Ciné concert

Ce ciné-concert est coproduit par La Cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine, CRMT en Limousin (Le Centre Régional des Musiques Traditionnelles en Limousin) et Lost In Traditions qui accompagnera le film par une création musicale originale, écrite et interprétée en direct.

https://cdna.memoirefilmiquenouvelleaquitaine.fr/actualites/100-ans-d-images-en-correze

 

Lundi 24 février / 20h30

Accoucher autrement

Suivi d’une rencontre avec Marine Emereau, sage-femme
 
Aujourd’hui en France quels sont les choix pour accoucher autrement ? Maison de naissance, domicile, ou maternité : trois couples nous montrent le chemin vers des naissances plus naturelles. Des derniers mois de grossesse jusqu’après l’accouchement, nous découvrons leurs histoires, leurs motivations, et les moyens dont ils disposent face à une surmédicalisation banalisée.
 

 

 

Jeudi 5 mars / 20h00

Toutes les vies de Kojin

Suivi d’une rencontre avec Diako Yazdani, réalisateur
 
Dans un documentaire à la première personne, Diako Yazdani, réfugié politique en France, retourne voir sa famille au Kurdistan irakien et leur présente Kojin un jeune homosexuel de 23 ans qui cherche à exister au sein d’une société où il semble ne pas pouvoir trouver sa place. Avec humour et poésie, le réalisateur livre un portrait émouvant où les rencontres des uns et des autres invitent à une réflexion universelle sur la différence.