L’AGENDA CULTUREL

 JEUDI 16 JANVIER / 20 h 15
La belle au bois dormant

Ballet au cinéma

En direct du Royal opéra house de Londres

Au cinéma l’Esplanade.

Cette adaptation de La Belle au bois dormant enchante le public de Covent Garden depuis 1946. Grand classique du ballet russe, le spectacle a installé le Royal Ballet dans ses nouveaux murs au lendemain de la Seconde Guerre mondiale avant d’asseoir sa réputation de compagnie de premier plan.

Durée : 3h

Mise en scène par Minoca Mason et Christopher Newton d’après Ninette de Valos et Nicolas Sergueïev

Tarif : 15€ , Adhérents du CCS et – de 14 ans : 12€

DIMANCHE 2 FÉVRIER / 16 h 30
La mort aux trousses (1959, version restaurée)

Réalisateur Alfred HITCHCOCK : Cary Grant, Eva Marie Saint…

Ciné mémoire

Au cinéma l’Esplanade.

Le publiciste Roger Tornhill se retrouve par erreur dans la peau d’un espion. Pris entre une mystérieuse organisation qui cherche à le supprimer et la police qui le poursuit, Tornhill est dans une situation bien inconfortable. Il fuit à travers les Etats-Unis et part à la recherche d’une vérité qui se révèlera très surprenante.

Suivi d’une discussion

MARDI 25 FÉVRIER / 20 h 15

The Cellist : dances at a gathering

Marston et Scarlett –  Première mondiale

Ballet au cinéma

En direct du Royal opéra house de Londres

Au cinéma l’Esplanade.

Sollicitée dans le monde entier, Cathy Marston a été à la fois Artiste Associée au Royal Opera House et directrice du Bern Ballett. Pour sa première oeuvre sur la scène principale du Royal Ballet, elle s’estinspirée de la vie et de la carrière mémorables de la violoncelliste Jacqueline du Pré.
La deuxième partie de ce programme n’est autre que le ballet classique à la fois élégant et élégiaque de Jerome Robbins. Cet exercice de pure danse pour cinq couples, rythmé par la musique de Chopin, est un chef d’oeuvre de subtilité et d’inventivité.

Durée : 2h30

Chorégraphie Cathy Marston

Tarif : 15€ , Adhérents du CCS et – de 14 ans : 12€

DIMANCHE 8 MARS / 16 h 30

Un mauvais fils

Réalisateur Claude SAUTET : Patrick Dewaere, Yves Robert…

Ciné mémoire

Au cinéma l’Esplanade.

Bruno Calgani revient en France après avoir purgé cinq ans de prison dans un pénitencier américain pour trafic et usage de stupéfiants. A Roissy, la police l’informe des contrôles qu’il devra subir. Sans logement, Bruno se rend chez son père, René, ouvrier dans le bâtiment. Les retrouvailles ne sont pas chaleureuses. La mère du jeune homme est morte pendant sa détention et René en rend son fils responsable…

Suivi d’une discussion

MERCREDI 11 MARS / 20 h 30

Le roi Lear ( Chronique)

d’après Shaskespeare – Julien Guill – La compagnie Provisoire

Théâtre – spectacle vivant

En partenariat avec la scène nationale Tulle-Brive L’Empreinte, la municipalité d’Egletons, le lycée Caraminot.

A l’Espace Ventadour.

Que léguons-nous à nos enfants ? Qu’ont-ils reçu de ceux qui les ont précédés ? Un Roi Lear puissant comme un echo universel.

Au début du Roi Lear, il y a un héritage. Celui de Lear à ses filles. D’un roi-tyran à ses enfants. Le metteur en scène Julien Guill de la compagnie provisoire choisit de s’appuyer sur cette notion de transmission entre générations pour nous passer à son tour ce monument théâtral shakespearien qui circule depuis 1606. La mise en scène est volontairement épurée, les rôles partagés entre quatre comédiens, deux hommes et deux femmes, entre la trentaine et la cinquantaine. Ils sont tous ces enfants qui racontent leurs pères, qui les observent périr, qui assistent à la dérive d’un roi déchu jusqu’à sa mort. Ramené à l’os, ce Roi Lear touche d’autant plus qu’il se répand dans la salle et dans les gradins, entre répercussion physique et résonance émotionnelle, il nous interpelle. Car ne sommes-nous pas nous tous, aussi, les enfants de Lear ?

D’après William Shakespeare Traduction Jean-Michel Déprats Conception et mise en scène Julien Guill Création sonore et régie Olivier Privat Jeu Camille Daloz, Dominique Léandri, Sébastien Portier, Fanny Rudelle

Tarif : 5€ à 14€

MARDI 17 MARS / 19 h 30

Fidelio

Opéra au cinéma

En direct du Royal Opéra  House de Londres

Au cinéma l’Esplanade.

Le seul opera de Beethoven est un chef d’œuvre, une histoire édificante de risques et triomphes. Dans cette nouvelle production, conduit par Antonio Pappano, Jonas Kaufmann joue le rôle du prisonier politique Florestan, et Lise Davidsen joue sa femme Leonore

Durée : 2h30

Tarif : 15€ , Adhérents du CCS et – de 14 ans : 12€

MERCREDI 1 AVRIL / 20 h 15

Le lac des cygnes

Ballet au cinéma

En direct du Royal Opéra  House de Londres

Au cinéma l’Esplanade.

La glorieuse production du Lac des Cygnes de Liam Scarlett, nouveauté de 2018, revient pour sa première reliance. L’ensemble de la Compagnie brille dans cette éternel conte de l’amour fatal, un chef d’œuvre avec des moments iconiques, sans aucun doute le plus connu et aimé des ballets classiques.

Durée : 2h55

Chorégraphe Liam Scarlett

Tarif : 15€ , Adhérents du CCS et – de 14 ans : 12€

DIMANCHE 5 AVRIL / 17 h 

Quand passent les cigognes (1958, version restaurée)

Réalisateur Mikhail KALATOZOV : Tatiana Samoilova, Aleskey Batalov…

Ciné Mémoire

Au cinéma l’Esplanade.

Moscou, 1941. Veronika et Boris sont éperdument amoureux. Mais lorsque l’Allemagne envahit la Russie, Boris s’engage et part sur le front. Mark, son cousin, évite l’enrôlement et reste auprès de Veronika qu’il convoite. Sans nouvelle de son fiancé, dans le chaos de la guerre, la jeune femme succombe aux avances de Mark. Espérant retrouver Boris, elle s’engage comme infirmière dans un hôpital de Sibérie.

Suivi d’une discussion

MARDI 21 AVRIL / 19 h 15 

Cavalleria Rusticana et Pagliacci

Opéra au cinéma

En direct du Royal opéra house de Londres

Au cinéma l’Esplanade.

Deux opéras classiques sont adjoints dans cette merveilleusement fidèle ré-création de la vie d’un village au sud de l’Italie, lorsqu’une troupe de théâtre de passage cause un éclat d’émotions

Durée : 3h10

de Damiano Michieletto

Tarif : 15€ , Adhérents du CCS et – de 14 ans : 12€

MARDI 5 MAI / 17 h 

Missippi Burning (1989, version restaurée)

Réalisateur Alan Parker – Gene Hackman, Willem Dafoe…

Ciné Mémoire

Au cinéma l’Esplanade.

En 1964, trois militants pour les droits civiques des noirs disparaissent mystérieusement. Ce sont deux agents du FBI qui sont chargés de l’affaire. Très vite, les questionnements et les méthodes d’intimidation d’Alan Ward et de Rupert Anderson dérangent, en particulier le Klu Klux Klan.

Suivi d’une discussion

DIMANCHE 17 MAI / 17 h 

Elephant Man (1980, version restaurée)

Réalisateur David Linch – Anthony Hopkins, John Hurt…

Ciné Mémoire

Au cinéma l’Esplanade.

Londres, 1884. Le chirurgien Frederick Treves découvre un homme complètement défiguré et difforme, devenu une attraction de foire. John Merrick,  » le monstre « , doit son nom de Elephant Man au terrible accident que subit sa mère. Alors enceinte de quelques mois, elle est renversée par un éléphant. Impressionné par de telles difformités, le Dr. Treves achète Merrick, l’arrachant ainsi à la violence de son propriétaire, et à l’humiliation quotidienne d’être mis en spectacle. Le chirurgien pense alors que  » le monstre  » est un idiot congénital. Il découvre rapidement en Merrick un homme meurtri, intelligent et doté d’une grande sensibilité.

Suivi d’une discussion

JEUDI 28 MAI/ 20 h 15

Le projet Dante

Ballet au cinéma

En direct du Royal Opéra  House de Londres

Au cinéma l’Esplanade.

La Divine Comédie de Dante est un voyage épique par-delà la mort. Le Choréographe résident pionnier du Ballet Royal Wayne McGregor collabore avec une équipe primé – le compositeur contemporain Thomas Adès et l’artise Tacita Dean, pour nous rapprocher de la vision extraordinaire de Dante

Durée : 3h

Chorégraphie Wayne McGregor

Tarif : 15€ , Adhérents du CCS et – de 14 ans : 12€

JEUDI 18 JUIN / 20 h 45 

Elektra

Opéra au cinéma

En direct du Royal opéra house de Londres

Au cinéma l’Esplanade.

L’adaptation palpitante et audacieuse de la tragédie Grecque par Strauss revient sur scène avec une toute nouvelle direction par le metteur en scène prime Christof Low. Antonio Pappano conduit une musique qui mêle violence à des moments de tendresse exquise.

Durée : 2h

Mise en scène Christof Loy

Tarif : 15€ , Adhérents du CCS et – de 14 ans : 12€